Tour de Code Week France : Forum Education Science Culture / Coder Dojo Saint-Gratien

Christophe Thomas, Président de l'association Forum Education Science Culture et du Coder Dojo de Saint-Gratien (Val-d'Oise, 95) nous parle aujourd'hui de Lego League, de parcours pédagogique innovant et de créativité.

Auteur : Christophe Thomas, GeekDad, Président de l'association FESC, animateur de Club de programmation et de robotique, Coach FLL

Créée en 2007 au sein d'une association qui existe depuis 1980, notre club a pour vocation d'apprendre à apprendre à programmer. Nous utilisons pour cela les LEGO Mindstorms et des langages visuels en français que des jeunes de plus de 10 ans peuvent maitriser en moins d'une heure.

C'est une histoire de briques et de code

Notre club existe depuis 2007. Nous avions commencé par les LEGO Mindstorms parce qu'à l'époque, il n'existait pratiquement aucun langage visuel. Scratch n'en était qu'à ses balbutiements. Le dispositif le plus intéressant pour apprendre à programmer était les LEGO Mindstorms. Tout était inclus dans la boite : le hardware et le software (en français !). Christophe THOMAS a donc proposé en 2007 à l'association Forum Education Science Culture de monter une équipe pour participer à la FIRST LEGO League. Il avait auparavant créé un club de robotique à Saint Etienne avec l'association Arcadie en 2004. La FIRST LEGO League a l'avantage de proposer un projet transdisciplinaire sur un thème scientifique en plus de proposer un challenge robotique de dimension internationale avec LEGO.
Chaque année, la journée de rencontre FIRST LEGO League est l'occasion de vivre un évènement exceptionnel avec les jeunes et les parents qui viennent les supporter. C'est une journée qui suscite plein d'enthousiasme et laisse de bon souvenir. Pour présenter nos projets transdisciplinaires, nous avions décidé d'utiliser Scratch pour présenter nos solutions par rapport aux problématiques soumises. De fil en aiguille, c'est SCRATCH qui a fini par attirer le plus de jeunes.

Nous sommes des Brickodeurs

En moins de deux heures, les apprentis programmeurs maitrisaient les bases pour faire se déplacer un personnage et rattraper son adversaire. Nous nous sommes vite aperçu que ce qui manquait aux jeunes qui voulaient programmer, c'était … la créativité et de la méthode. Ils ne voulaient pas prendre le temps de se poser quelques questions sur ce qu'ils allaient mettre dans leur jeu. Ils obtenaient un résultat médiocre et laissaient tomber pour revenir jouer sur des jeux "tout fait" :-( Nous avons donc réfléchis à la mise en place d'un parcours pédagogique innovant que nous améliorons sans cesse. Nous avons ensuite mis en place un livret pour aider chaque équipe à mettre à plat son projet de jeu vidéo avant de le "coder" avec Scratch, RPG Maker ou Clickteam Fusion.

alt

Mettre en avant la créativité numérique

La vocation de notre association est de promouvoir la créativité numérique pour tous. Participer à la CodeWeek est pour nous l'occasion de mettre en valeur ce que nous savons faire localement dans une médiathèque ou bien au Centre des Arts (CDA) d'Enghiens. La CodeWeek permet de nous donner de la visibilité à nos initiatives, à nos partenaires, aux parents et à d'autres jeunes. Le CDA est à la pointe en matière de création artistique numérique. Cette année nous rencontrerons les créateurs du studio EDIOGAMES. Ils expliqueront à nos jeunes apprentis créateurs comment (eux aussi) ont créés leur premier jeu vidéo dans le cadre d'une Master-Class. Ensuite nos membres les plus expérimentés animeront un atelier de création de jeu vidéo avec Clickteam Fusion. Les participants pourront repartir avec un jeu exécutable pour PC ou en HTML5. Nous espérons que cet évènement suscitera des vocations de développeurs créatifs.

La créativité n'est pas réservé aux artistes, voici le secret

Le message que nous voulons faire passer est le suivant : être créatif, ce n'est pas seulement savoir faire de jolies choses, c'est aussi de savoir trouver des solutions originales à des problèmes complexes tout en étant persévérant. Pour cela nous proposons trois étapes d'un parcours simple : Explorer > Combiner > Transformer.

Ces trois étapes permettent de trouver le Quoi Faire avant de se jeter dans le Comment Faire. Savoir quoi faire, permet de savoir où explorer. Savoir quoi faire permet de trouver la meilleure combinaison possible avec ce qui aura été trouvé lors de la phase d'exploration. Vous avez tous les éléments pour Transformer les solutions que vous aurez trouvées (et comprises) pour savoir Comment Faire pour réaliser votre projet. Vous aurez tous les éléments pour choisir le bon outil. Nous aurions encore beaucoup de choses à dire sur la créativité et le numérique. Nous pensons vous avoir dit l'essentiel. Nous vous invitons à visiter notre site web pour en savoir plus sur notre association.

Christophe Thomas

Forum Education Science Culture

alt