Tour de Code Week France : Teen-Code

Nous accueillons aujourd'hui Youmna Ovazza, Fondatrice de Teen-Code qui propose des ateliers et stages à Paris (75) pour faire découvrir la programmation aux ados (à partir de 13 ans).

Qui est Teen-Code ? Dans quelle mesure participer à la Code Week est important pour vous et votre communauté ?

Youmna Ovazza : Teen-Code initie les ados à la programmation, à travers des stages et ateliers thématiques. C'est très important pour nous de participer à la Code Week car nous avons tout juste quelques mois, c'est notre première participation et c'est l'occasion de faire venir encore plus de jeunes et de personnes de tout âge à la découverte de la programmation !

Notre approche est très orientée "usages du quotidien" : les ados passent leur vie sur leur mobile ou à jouer aux jeux vidéo ? Parfait, nous leur apprenons à créer des applis mobiles et des jeux vidéo ! Pour nous, l'apprentissage de la programmation est un moyen d'accéder aux coulisses des usages numériques quotidiens et de s'y former sous un angle créatif, concret et inspirant.

alt

Quelles activités proposez-vous et à qui s'adressent-elles ?

Youmna Ovazza : Nous proposons un atelier-découverte de la création d'applications mobiles, inter-générationnel, puisqu'il s'adresse à la fois aux ados (à partir de 13 ans) et à leurs parents ou adultes proches : en 1h30 d'atelier, ils repartiront avec leur première application créée et installée sur leur téléphone ! (sur Android).

C'est un atelier que nous organisons en partenariat avec l'association ISSA France, spécialiste de la cybersécurité, et qui s'inscrit également dans le cadre du European Cyber Security Month : une manière de sensibiliser adultes et jeunes à ces sujets sans approche moralisatrice et en croisant les compétences.

alt

Que vous inspire le thème de cette année "Programmation et créativité" ?

Youmna Ovazza : C'est l'objectif de Teen-Code, tout simplement ! Susciter la créativité et l'action par l'initiation à la programmation, en rendant les jeunes (et les moins jeunes) acteurs de leurs projets, et pas simplement consommateurs ou utilisateurs.

Beaucoup de gens ne se voient pas créatifs, alors que c'est la pratique d'un sujet qui développe la créativité qui y est associée : le fait de mettre soi-même les mains dans le code et de voir au fur et à mesure, sous ses yeux, certaines choses prendre vie, est extrêmement inspirant et source de créativité, et donne envie de continuer à apprendre, et ainsi à alimenter sa créativité ! C'est un cercle très vertueux qui est simple à initier et qui s'appuie sur des réalisations tangibles et visibles, ce qui est très valorisant et motivant.

Un dernier mot ? 

Youmna Ovazza : On parle beaucoup de l'apprentissage de la programmation, mais c'est encore très souvent une préoccupation d'adultes (ou de parents), mais pas de jeunes. Eux vous disent surtout : "Coder, pourquoi faire ??..." Et c'est tout le challenge ! Ca veut dire aussi que tous ceux qui proposent des activités autour de ce sujet doivent également réfléchir à leur approche et ne pas reproduire toujours les mêmes mécanismes d'initiation, les mêmes sujets d'apprentissage. La programmation peut et devrait intéresser le monde entier (y compris les femmes qui en représentent la moitié !), car elle sous-tend l'univers numérique qui est devenu le nôtre, mais le monde entier ne va pas devenir développeur ou ingénieur !

Il faut donc repenser cette forme d'éducation et y apporter aussi de la créativité et des approches issues d'autres métiers et univers. C'est ce que Teen-Code essaie de faire en tout cas, et nous espérons que notre contribution sera à la hauteur de cette ambition !

Teen-Code

alt